NEWS

NEWS > ADDITIVE MANUFACTURING, STATE OF ART, STANDARDIZATION - VOLUME 1

on 3/30/22

L’ISO 9712 : Nouvelle Formule

ISO 9712 nouvelle formule

À la suite de l’enquête finale FDIS (Final Draft International Standard), la norme ISO 9712 relative à la qualification et certification du personnel d’END est enfin parue le 21 décembre 2021 au niveau de l’ISO et ne devrait plus tarder à paraître au niveau du CEN puis de l’AFNOR pour la version française.

Cette nouvelle version apporte quelques changements qui vont amener la COFREND à faire évoluer son système de certification pour se conformer aux nouvelles exigences de la norme.

Ce qui va changer

  • Aucune ressource (questionnaires, échantillons) utilisée pour la formation ne pourra être utilisée en examen. C’est pour cela que nous avons entrepris la révision globale des questionnaires de tronc commun, afin que les questions des annales de la COFREND soient différentes de celles posées en examen. Ces travaux, dont le suivi a été délégué à l’ECND Academy, ont démarré en septembre 2021 et se poursuivront jusqu’en juin de cette année. Plus de cinquante experts (niveau 3 dans la méthode), représentant chaque secteur et méthode, sont activement impliqués dans cette révision.
  • Le renouvellement à cinq ans puis tous les dix ans ne se fera plus sur déclaration de l’employeur comme actuellement, mais soit sur examen de type recertification soit, pour les niveaux 1, 2 et 3, sur validation d’un crédit de points. Le crédit de points permettra à chacun de faire valider, sur preuves, des points pour chaque activité réalisée. Le tableau utilisé pour ce crédit de points est en annexe de la norme. La COFREND va donc établir un processus d’approbation d’un système structuré de crédit de points.
  • La date d’expiration du certificat rétabli ne doit pas dépasser cinq ans à compter de la date d’expiration du certificat initial, contrairement à la modalité actuelle qui fait repartir le certificat pour une nouvelle période de cinq ans si l’examen est passé après la date de fin de validité. La COFREND va changer les modalités de calcul de la date de fin de validité à la suite d’échec aux examens ou lorsqu’un examen est passé après la date de fin de validité.

Les obligations des entreprises vont également évoluer.

  • Les entreprises devront nommer des tuteurs (personne qui atteste la validité de l’expérience industrielle du candidat) selon les exigences de la norme.
  • Les durées d’expérience industrielle vont changer.
  • L’acuité visuelle comporte deux volets : la vision de près, à réaliser tous les ans, et la vision des couleurs, à évaluer tous les cinq ans.
  • Les exigences sur les formations ont été modifiées. Ainsi la formation pour la certification initiale restera valable pour une période de dix ans, et il deviendra obligatoire de suivre une formation complémentaire, acceptable par l’organisme de certification, lorsque le candidat échoue aux deux ré-examens autorisés lors de la certification initiale ou de la recertification.
  • Afin de présenter un candidat au renouvellement sur crédits de points, il faudra apporter des preuves des contrôles, formations ou autres réalisées dans la méthode. Ainsi il faut dès maintenant établir des dossiers de preuves afin de faciliter le montage des crédits de points.
  • Les employeurs doivent rédiger une procédure définissant les modalités mises en place pour répondre aux exigences qui leur sont applicables.

Dès la fin de cette année, nous devrons tous être conformes à cette version de l’ISO 9712. Le pôle Certification s’est déjà mis au travail et est prêt à répondre à vos interrogations. Enfin, un dernier élément important sur les nouveautés de l’ISO 9712 : les organismes de certification sont incités à reconnaître les partenaires qui proposent des formations préparant à la certification. Dans ce cadre et en complément des directives françaises, dont celles de France Compétences, la COFREND lance son label des organismes de formation.