Cette liste de réponses proposée par la Cofrend couvre les questions les plus fréquemment posées mais si vous souhaitez obtenir plus d'information, n'hésitez pas à contacter la Cofrend en cliquant ici !!

Tout développer / Tout réduire

+ Quelles sont les tarifs d’un examen de certification ?

Le tarif d’un examen varie selon le type de certification passée, le secteur industriel mais également la méthode de contrôle. Ces tarifs servent à recouvrir les frais engagés par la Cofrend pour organiser les épreuves et leurs différences s’expliques par les équipements et les structures mise à disposition lors de l’examen.

Pour plus de détail, consulter la page des Centres d’examens, en cliquant ici …

+ Où se déroule un examen de certification Cofrend ?

Les épreuves d’examen de certification Cofrend se déroulent dans l’un de nos 39 centres agrées en France mais aussi à l’étranger (Algérie). Pour connaître le plus proche de chez vous, consulter la page des Centres d’examens en cliquant ici …

+ Quelles sont les modalités d’inscription à un examen de certification ?

Lors d’un dépôt d’une candidature, tous les candidats doivent :

  •    - remplir un bulletin d’inscription (lien vers la page centre d’examen)
  •    - présenter une attestation de formation préalable
  •    - présenter un justificatif de l’expérience industrielle acquise
  •    - s’acquitter des frais d’inscription aux épreuves

Dans le cas d’une demande de renouvellement ou de recertification, le candidat devra justifier de son activité dans la (les) méthode(s) concerné(s).

+ Quelle est la validité d’une telle certification ?

Le certificat délivré par la Cofrend n’est pas un diplôme et à une durée de validité de 5 ans.

Ainsi, dans le cas d’une certification Cofrend, le certifié doit tous les 5 ans faire renouveler sa certification selon des modalités définies en fonction de son secteur d’activité (Pour plus d'informations, cliquez ici ...)

En dehors de ces raisons ‘techniques’ de remise en cause, la certification peut être suspendue, voire retirée, en cas de conduite contraire à la déontologie, telle qu’un usage frauduleux ou abusif du certificat.

+ Quels sont les différences entre les 3 niveaux de certification ?

Les trois niveaux de certification existants, 1, 2 et 3, témoignent de la qualification d’un agent CND sachant que le niveau 3 est le plus élevé.

Niveau 1

Le niveau 1 est capable d’effectuer des contrôles non destructifs selon les instructions en vigueur tout en étant épaulé par un agent de niveau 2 ou 3. A ce titre, un agent de niveau 1 est autorisé par l’employeur à :

  •    - calibrer un équipement et effectuer les END/CND
  •    - enregistrer et classer les résultats d’après des critères figés
  •    - transmettre les résultats

Il ne peut en aucun cas ni être responsable du choix de la méthode ou de la technique de contrôle ni effectuer d’analyse des résultats.

Niveau 2

Le niveau 2 est capable d’effectuer des contrôles non destructifs selon des procédures établies ou reconnues. A ce titre, un agent de niveau 2 est autorisé par l’employeur à :

  •    - sélectionner la technique à utiliser pour la méthode de contrôle
  •    - définir les limitations d’application d’une méthode de contrôle
  •    - transposer les standards et spécifications CND en instructions CND
  •    - calibrer un équipement et vérifier ses paramètres
  •    - effectuer et superviser les END/CND
  •    - évaluer et interpréter les résultats d’après les standards, normes et spécifications  en vigueur
  •    - préparer les instructions CND
  •    - assurer et superviser toutes les formalités des agents de niveau 2 et 1.
  •    - organiser et transmettre les résultats

Niveau 3

Le niveau 3 est capable d’effectuer et de piloter des opérations de CND pour lesquelles il est certifié.

A ce titre, un agent de niveau 3 est autorisé par l’employeur à :

  •    - assurer l’entière responsabilité des équipements de contrôles, du centre d’examen et de l’équipe
  •    - rédiger et valider des instructions et procédures de CND
  •    - interpréter les références, normes, spécifications et procédures
  •    - désigner la méthode de contrôle, la procédure à suivre et les instructions à utiliser
  •    - s’occuper et superviser toutes les formalités des agents de niveau 2 et 1.
  •    - assurer la gestion de l’ensemble des agents de tout niveau
+ Quels sont les pré-requis pour passer un examen de certification ?

Selon les deux référentiels EN473 et EN4179, un candidat ne peut s’inscrire à un examen de certification de la Cofrend que s’il a suivi une formation spécifique le préparant à cette épreuve et qu’il témoigne d’une expérience industrielle significative dans la méthode et le niveau pour lesquels il souhaite être certifié.

La formation

La formation qui se compose de deux parties, théorique et pratique, dépend bien évidemment du secteur industriel d’appartenance du candidat. Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter la rubrique formation dans laquelle vous pourrez trouver l’ensemble des centres de formation et leurs programmes détaillés.

Cette formation doit être dispensée par un organisme de formation compétent (lien vers la liste des centres reconnus par la Cofrend donc ‘compétents’). A l’issu de la formation, une attestation est remise à chaque stagiaire ayant assimilé l’enseignement délivré. Cette attestation doit impérativement être présentée lors de l’inscription à quelconque examen de certification de la Cofrend pour que la demande soit validé.

L’expérience industrielle

L’expérience industrielle nécessaire pour l’inscription à un examen de certification dépend tout comme la formation de la méthode et du niveau pour lesquels l’agent souhaite passer la certification. Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter la rubrique certification dans laquelle vous pourrez trouver l’ensemble des centres d’examen de la Cofrend et leurs programmes détaillés.

+ Quels sont les droits et devoirs des sociétés et agents CND ?

Dans le cas ou l’employeur a dans ses effectifs des agents CND certifiés, il se doit de :

  •    - fournir une formation relative au poste de l’agent si cela s’avère nécessaire
  •    - délivrer l’autorisation d’opérer à l’agent
  •    - vérifier annuellement l’acuité visuelle de l’agent
  •    - s’assurer de la continuité de la pratique des CND de la part de l’agent
  •    - s’engager à respecter le code de déontologie défini par la Cofrend et à déclarer toutes modifications relatives à la certification de l’agent

Un agent certifié auto-employé se doit d’assumer l’ensemble des responsabilités assignées à un employeur.

L’agent qui est candidat à une certification (employé ou non) doit :

  •    - fournir une attestation de formation qui doit être approuvée par la Cofrend
  •    - fournir une attestation d’expérience industrielle requise obtenue sous une supervision qualifiée
  •    - fournir une preuve de sa bonne acuité visuelle
  •    - s’engager à respecter le code de déontologie défini par la Cofrend

L’agent certifié doit quant à lui :

  •    - avertir la Cofrend et son employeur en cas de non respect des conditions de validité de la certification
  •    - fournir une attestation d’expérience industrielle requise obtenue sous une supervision qualifiée
  •    - effectuer annuellement un test d’acuité visuelle qu’il doit présenter à son employeur
  •    - s’engager à respecter le code de déontologie défini par la Cofrend
+ Existe-t-il une différence entre CND et END ?

D'un point de vue terminologique Oui mais en pratique Non !!

Au niveau terminologie, le terme "contrôle" sous entend en effet une opération par laquelle une autorité (agent CND, expert, etc.) vérifie la conformité de l'élément analysé à une liste de critères (cahier des charges, etc.). Le terme "essai", quant à lui, évoque plutôt des examens réalisés en laboratoire tandis que "contrôle" représente mieux l'aspect qualité industrielle.

Au niveau de la pratique, ils sont désignés de CND dans la plupart des secteurs industriels hormis le nucléaire, préférant l’appellation Examens Non Destructifs ou le Génie Civil celle d’Evaluations Non Destructives. Ils sont également connus comme Essai Non Destructif (END) au niveau normatif.

+ Pourquoi adhérer à la Cofrend ?

Devenir membre de la Confédération Française pour les Essais Non Destructifs, c’est tout d'abord faire partie d’un réseau reconnu et spécialisé dans le domaine des CND. C’est 120 sociétés ou organismes et plus de 500 adhérents personnes physiques principalement répartis en France mais également à l’étranger.

Adhérer à la Cofrend, c'est aussi une opportunité d’accéder à un grand nombre d’avantages dont :

  • un statut reconnu au sein d'un réseau riche et diversifié
  • un réseau professionnel
  • une présence régionale, nationale mais aussi internationale
  • une continuité dans le développement professionnel
  • une présence sur le site portail CND et dans l’annuaire de la Cofrend
  • une réduction des prix d’achat des publications
  • une réduction des prix des formations et examens
  • une réduction des prix des manifestations de la Cofrend
  • un accès privilégié à certain événement privé
  • un accès aux différents groupes de travail de la Cofrend