Sur ce marché très concurrentiel de l'Énergie et de la Pétro-Chimie, les différents acteurs de la production énergétique (nucléaire, énergies fossiles, énergies renouvelables) ont aujourd’hui plus que jamais recours aux CND pour assurer une qualité et une sécurité maximale de leurs produits et installations.

Un mot d'ordre ... Sûreté !

Dans le contexte actuel d’une maitrise des risques et de la qualité de plus en plus importante, le secteur de l'énergie et de la pétro-chimie française a su se placer en leader européen et mondial sur de nombreux projets. L’utilisation des Contrôles Non Destructifs, en pleine augmentation est l’une des clés de cette réussite.

En effet, qu'il soit question d'énergies nucléaire, fossiles ou renouvelables, les matériaux et structures de production/extraction doivent être contrôlés durant l'ensemble de leur cycle de vie.

Dès la production, de nombreux contrôles sont réalisés sur les pièces fabriquées, allant du ressuage (ex. de pièces/éléments) aux courants de Foucault (ex. de pièces/éléments) en passant par la magnétoscopie (ex. de pièces/éléments) , les ultrasons (ex. de pièces/éléments) et l'émission accoustique (ex. de pièces/éléments).

En phase d'utilisation, divers cycles de maintenance sont effectués pour s'assurer de la bonne tenue dans le temps des structures et installations et ainsi garantir une qualité optimum et une sécurité permanente des opérateurs. Une fois de plus, toute la palette CND est sollicitée. Contrôle de ... (ex. de structures/méthode) en parallèle de ... (ex. de pièces/éléments).

Les sources d'énergie et les CND

Haut de page